Partager :

En littérature, il existe des livres et des expériences de lecture. Basées sur une narration ou un point de vue unique, ces dernières s’amusent des codes de la lecture traditionnelle et révolutionnent la manière dont on conçoit un livre. Le Musée des Merveilles fait partie de celles là. Sorti tout droit de l’imagination de Brian Selznick (L’Invention de Hugo Cabret), le roman nous entraîne dans les histoires parallèles de Ben et Rose, deux enfants qui partent en quête de leur identité dans la ville de New York. Adapté en un long-métrage dont la sortie est prévue aujourd’hui dans les salles françaises, Spotern vous présente 5 raisons de plonger tête la première dans le roman Le Musée des Merveilles, avant de tenter l’expérience cinéma.

Lire l’intégralité du post ›