Partager :

Après plus d’un an d’absence et des mois de teasing, la saison 2 de Stranger Things est enfin arrivée. Le phénomène série de 2016 avait provoqué une adhésion quasi-unanime du public en revisitant l’ambiance des classiques de la science-fiction des années 80. Mais l’effet de surprise passé, la série des frères Duffer a encore beaucoup à prouver, d’autant plus que les attentes des fans se font désormais pressantes. Spotern vous propose de replonger dans l’univers d’Hawkins et faire un bilan de la série phare de Netflix.

ATTENTION L’ARTICLE SUIVANT CONTIENT DES SPOILERS SUR LA SAISON 2 DE STRANGER THINGS !!!

Mike, Lucas & Dustin

Un an après les évènements de la saison 1, la vie est quasiment revenue à la normale pour la petite troupe d’Hawkins. Et si Mike semble toujours souffrir de l’absence d’Eleven, l’arrivée de Max va venir pimenter le quotidien de Lucas et Dustin. Passés en mode « séduction » les deux compères vont tout tenter pour attirer l’attention de la nouvelle venue. Signe que l’enfance commence déjà à s’éloigner pour l’équipe de geeks.

 

Will

Après une saison passée dans l’Upside Down,Will est de nouveau au centre des intrigues de la série. Toujours connecté à l’autre monde, il ne cesse d’avoir des visions et être pourchassé par une entité gazeuse qui semble vouloir s’approprier son corps. Toujours juste, Noah Schnapp livre ici une excellente performance à la fois touchante et inquiétante.


Wanted : La veste verte de Will Byers (Noah Schnapp) dans Stranger Things

 

Joyce & Hopper

Après avoir passé un accord avec les représentants du laboratoire d’Hawkins, Joyce et Hopper sont retournés à leurs vies, mais rien n’est plus pareil. Et alors que la mère de Will passe sont temps à s’inquiéter de la santé et de ses allées et venues de son fils, le shériff abrite secrètement Eleven dans une cabane appartenant à sa famille.

 

Mad Max

Nouvelle arrivée à Hawkins, Maxine surnommée Max ou Mad Max, a un tempérament de feu. Fan de skateboard et d’arcade, la rouquine n’est initialement que peu réceptive aux tentatives maladroites de Lucas et Dustin de l’intégrer à leur bande. Elle finit par se laisser convaincre, non sans devoir affronter son beau-frère Billy.

 

Nancy, Jonathan & Steve

Le triangle amoureux d’Hawkins continue à faire des vagues, et si Nancy ne sait plus très bien où elle en est avec Steve, elle est décidée à rendre justice à Barb. Révoltée par l’impunité dans laquelle opèrent les dirigeants du laboratoire d’ Hawkins, elle va s’associer à Jonathan pour mettre en place un plan visant à exposer leurs mensonges.

 

Eleven

Après avoir sauvé Hawkins du Demogorgon, c’est par Jim Hopper qu’Eleven est recueillie. Forcés de cohabiter, les deux loups solitaires s’habituent rapidement l’un à l’autre, au point de forger des liens forts dignes d’un père et sa fille. Mais obligée de vivre cachée et recluse, loin de ses amis, Eleven voit cette protection de plus en plus comme une forme d’emprisonnement. Partie en quête de ses origines, la demoiselle fera une rencontre hors du commun à Pittsburgh, nous offrant par la même occasion un relook punk rebelle exquis.


Wanted : Le blazer noir d’Eleven (Millie Bobby Brown) dans Stranger Things

 

Le Flagelleur Mental

Grand méchant de cette saison 2, le Flagelleur Mental semble être l’organisme contrôlant les Demorgorgons. Décrit comme une sorte de virus s’appropriant le corps de ses hôtes, il établit un lien psychique avec eux et les emploie pour se propager toujours plus loin. Cherchant à traverser la brèche entre l’Upside Down et Hawkins, il utilise toutes sortes de stratagèmes pour fermement s’ancrer dans notre monde.

 

L’avis de Spotern :

Après avoir établi les bases de son univers, Stranger Things s’y tient et ne dévie pas de sa trajectoire. Plus belle, mieux réalisée, et visuellement plus aboutie, cette deuxième saison continue de travailler sur l’ambiance 80’s et s’assure de jouer sur toutes les cordes de la nostalgie. Mais si vous vous attendiez à une version de la saison 1 sous stéroïdes, il faudra passer votre chemin.

En effet, bien que la série recycle quelques formules efficaces de la première saison, cette saison 2 prend le temps de développer son univers, d’explorer les relations entre ses personnages, et d’introduire même maladroitement de nouveaux venus qui, on s’en doute, compteront dans les prochaines saisons (qui a dit Kali ?). Chargée de négocier les conséquences des événements de la saison 1, la saison 2 est avant tout là pour élargir le monde de la série, tant au niveau émotionnel, que mythologique. Et de ce point de vue là, c’est une réussite.

Reste quelques couacs (Billy), clichés (Bob) et parti pris structurels (la séparation du groupe autour d’intrigues multiples) pardonnables au vu du lien affectif que le show tisse avec son audience. Sans révolutionner ses codes, Stranger Things continue de développer ses personnages et sa mythologie tout en nous faisant passer d’excellents moments en compagnie d’Eleven, Mike, Lucas, Dustin et leurs amis. Un fait de plus en plus rare pour une série phénomène de ce type. Que demander de plus ?

 

Et vous ? Qu’avez-vous pensé de la saison 2 de Stranger Things ?